Ipotêtu

fr|en
Close
Les chorégraphies d’Ipotêtu

Lyn Nékorimaté & Sébastien Garciaz

du 4 au 8 décembre 2017

L’atelier Les chorégraphies d’Ipoêtu a été proposé et mené par Lyn Nékorimatè (collectif Ding) et Sébastien Garciaz (développeur). Avec l’aide précieuse de Maëva Changeur, en mission de service civique pour le projet, et Jean Paul Labro (collectif Ding).

L’atelier Les chorégraphies d’Ipotêtu s’est déroulé du 4 au 8 décembre 2017 avec les élèves des deux classes de 5ème, répartis en quatre groupes. Il a eu lieu dans la salle polyvalente du collège Pierre Emmanuel aménagée en deux espaces identifiants les étapes de réalisations distinctes : un premier réservé à la recherche et l’écriture chorégraphique et un second dédié aux captures de données avec les interfaces HTCVive et Kinect. 

Ces chorégraphies sont le résultat d’un travail d’expérimentations et de réflexions avec les élèves sur les questions de l’écriture du corps et de l’art du geste, notamment au travers des notions de « savoir-faire » et « savoir-vivre » au quotidien, mais aussi dans le monde et ses cultures, l’Histoire et ses esthétiques. Les questions des « techniques » du corps et du mouvement ainsi que celles qui les interprètent sont sous-jacentes tout au long de l’atelier.

Chaque élève fut d’abord invité à définir en un mot et par écrit, un sentiment, un état ou une chose importante pour elle ou lui. Puis, chacun a chorégraphié sa thématique en une suite de gestes mémorisés qu’elle/il a ensuite présenté face à ses camarades. Enfin, chaque création chorégraphique fut interprétée et écrite par son auteur avec l’interface HTCVive dans l’espace de captation.
Afin de mettre en pratique d’autres savoirs-faire, les élèves ont été initiés aux principes de base de la mise en scène et de la vidéo. Les cinq jours d’atelier furent ponctués des moments de réflexions, de discussions et de consultations de documents (livres, vidéos, films) mais aussi de pratiques physiques et corporelles en accord avec les enjeux principaux de l’atelier : Savoir-faire et savoir-vivre, le sens du geste.

Intervenants : Lyn Nékorimaté, Sébastien Garciaz et Maëva Changeur.

Elèves participants à l’atelier « Les chorégraphies d’Ipotêtu » : 

Souhaile Ahmed Laaziz, Esteban Almodovar, Miguel Azenha Coutinho, Ever Bertrand, Margot Carriat, Fémi Caudera Roux, Quentin Chenin, Enzo Costa, F.D.S., Yasin Dogan, Aidan Ducamp, Yannis Etcheberry-Fellouss, Ellouna Everaert, Hanae , Wiktoria Klab, Kacper Kolodziej, Léa Lafargue, Raiien Lefort, Laura Luye Tanet, Sanda Madi, Antoine Mageau, Florian Martin, Esteban Murillo, Maria Roshkani, Maeva Venon Dusseaux, Lukas Vergnaud, Zokou Mohiri Ruth, Sara Ameur, Jonathan André Gomez, Sofiane Banouni, Léo-Paul Céleste, Hugo Coulm, Jefferson Dos Santos Silva, Ilyas El Allaoui, Enzo Etchessahar, Coralie Fernandes, Marwan Ftaite, Mehdi Husta, Margoum, C. J., Léonie Jolly, Alexandra Karacheva, Mickael Longuebray, Abdelmalek Meguireche, Selimhan Oral, Maëva Oudin, L. P., Corey Pissot, Yannis Tamburello, Anaïs Teixeira (5ème A / 5ème B)

Le jardin d’Ipotêtu

Lyn Nékorimaté

Les chorégraphies d’Ipotêtu

Lyn Nékorimaté & Sébastien Garciaz

L’espace du son

Olivier Toulemonde

Déambulations stratigraphiques

Elsa Mazeau

Mémoire et poétique de la carotte

Elsa Mazeau

Prospections mémorisées

Laurence Cornet

Performer la façade

Elsa Mazeau

Fantômes du paradis

Yu-Ting Su & Fabrice Cotinat

Fantasmagories

Fabrice Cotinat & Yu-Ting Su

La galerie de portraits

Jean Paul Labro

La grande sphère

Jean Paul Labro & Sébastien Garciaz

Le studio d’Ipotêtu